Homélie & Feuillet hebdomadaire

Homélie 2020-09-20  – Baptêmes et 1ères communions  Cormontreuil

     Homélie 2020-09-20 – Baptêmes et Premières communions Cormontreuil
     Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc (Luc 19 1-10)
     Entré dans la ville de Jéricho, Jésus la traversait.
     Or, il y avait un homme du nom de Zachée ; il était le chef des collecteurs d’impôts, et c’était quelqu’un de riche. Il cherchait à voir qui était Jésus, mais il ne le pouvait pas à cause de la foule, car il était de petite taille. Il courut donc en avant et grimpa sur un sycomore pour voir Jésus qui allait passer par là.
     Arrivé à cet endroit, Jésus leva les yeux et lui dit : « Zachée, descends vite : aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison. » Vite, il descendit et reçut Jésus avec joie.
     Voyant cela, tous récriminaient : « Il est allé loger chez un homme qui est un pécheur. » Zachée, debout, s’adressa au Seigneur : « Voici, Seigneur : je fais don aux pauvres de la moitié de mes biens, et si j’ai fait du tort à quelqu’un, je vais lui rendre quatre fois plus. »
     Alors Jésus dit à son sujet : « Aujourd’hui, le salut est arrivé pour cette maison, car lui aussi est un fils d’Abraham. En effet, le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. »


     Vous venez d’entendre une très belle page de l’évangile : la rencontre de Zachée avec Jésus. Vous vous souvenez ? Nous avons longuement parlé de Zachée, mercredi.
     Qui était Zachée ? Un homme qui ne fréquentait pas l’église de son temps – on disait à l’époque « la synagogue » - et qui n’avait pas beaucoup d’amis, parce qu’il avait accepté de collaborer avec les Romains et de ramasser l’argent des impôts.. Un homme riche, parce qu’il se servait en passant, et qu’il mettait dans sa poche une partie de l’argent qu’il recevait.. Un homme bien seul qui s’était coupé des autres et qui ne devait pas être heureux : il pensait que Dieu l’avait rejeté.. Il pensait que Dieu ne pouvait pas s’intéresser à lui !
     Pourtant, quand Zachée apprend que Jésus va passer à Jéricho, il a envie de le voir. Comme il est de petite taille et qu’il ne désire pas se faire remarquer par les autres, il monte dans un arbre.. Là, il sera tranquille : il verra tout ce qui se passe, sans être vu de personne !
     Zachée cherche à voir qui est Jésus.. Il cherche à l’écouter parler de Dieu.. Oui, il y a peut-être bien un petit coin de son cœur qui reste ouvert.. En chacun de nous, n’y a-t-il pas aussi un petit coin de notre cœur qui reste ouvert ? Nous aussi, nous avons envie de connaître Jésus.. Nous aussi, nous avons envie d’écouter ses paroles.. Je pense en particulier à vous, qui allez être baptisés tout à l’heure.. Jésus peut nous aider tous à grandir dans la foi !
     Et voilà que Jésus arrive. Il lève les yeux et il voit Zachée. Mieux, il l’interpelle : « Zachée, aujourd’hui, je veux demeurer chez toi ! ».. Vite, Zachée descend de son arbre et il ouvre sa maison à Jésus.. il l’accueille chez lui.
     Comme nous ressemblons tous à Zachée ! Jésus s’invite aussi chez chacun de nous. Et Jésus n’attend pas que nous soyons parfaits pour venir chez nous ! Il s’invite, et il espère que nous allons l’accueillir.
     Chaque fois que nous venons communier, nous recevons Jésus dans notre cœur, comme Zachée l’a reçu dans sa maison. En effet, nous croyons que Jésus est vraiment présent dans l’hostie que le prêtre nous offre.. Nous croyons que Jésus nous donne sa vie, qu’il met dans notre cœur son amour, chaque fois que nous lui ouvrons la porte de notre cœur et que nous le recevons.
     Oui, Jésus nous fait un beau cadeau aujourd’hui : il vient chez nous ! Comme un ami qu’on aime inviter et recevoir souvent, et avec lequel on aime parler de tout ce qui fait notre vie, Jésus se fait notre ami.. Jésus nous parle de notre vie, il nous dit que Dieu nous aime.. Il est toujours là, près de nous, dans les moments où nous sommes heureux, mais aussi dans les moments où notre cœur est rempli de souffrance et de tristesse. Jésus est un ami sur lequel nous pouvons toujours compter.. un ami qui ne nous laissera jamais tomber, même si parfois c’est nous qui l’oublions.. c’est nous qui le laissons tomber !
     Et sa rencontre peut changer beaucoup de choses en nous, car il vient sans cesse mettre dans notre cœur sa force et son amour.. il vient nous aider à mieux aimer les autres, à leur pardonner, et à vivre ensemble dans l’unité et dans la paix. Il vient nous accompagner sur le chemin de notre vie, et nous aider à avancer à la rencontre de Dieu.
     Chaque fois que nous venons communier, c’est Jésus que nous accueillons un peu plus dans notre vie. C’est Jésus qui vient mettre dans notre cœur sa force et son amour, pour que nous les partagions avec tous ceux qui nous entourent.
     Alors, c'est fête aujourd’hui pour vous, les enfants, qui allez être baptisés, et pour vous qui faites votre première communion. Et ce sera fête, chaque fois que vous accueillerez Jésus comme aujourd'hui. Venez souvent le recevoir pour que votre vie, elle soit belle, pour que vous ayez beaucoup d'amour à partager avec les autres.
     Et vous, les parents qui êtes si heureux de voir vos enfants grandir et vivre une belle étape de leur foi, aidez-les à poursuivre leur route avec Jésus. Des étapes dans leur vie de chrétiens, il y en aura encore beaucoup d'autres : la Profession de foi, la confirmation… et des rencontres ou des lectures.. Restez proches d'eux et aidez-les à participer à la Messe avec les autres chrétiens, puisque, tous ensemble nous formons une grande famille et que la Messe est ce moment privilégié où nous venons tous à la source de l’amour.. ce moment privilégié où, tous ensemble, nous venons puiser auprès de Jésus la force de mieux vivre en chrétiens.
     Vos enfants ont besoin de vous. Ils ont besoin de votre exemple. Et vous verrez : en aidant vos enfants à grandir dans la foi, votre propre foi en sera rajeunie, et vous la rendrez plus vivante.
     Que ces baptêmes ou cette première communion soient pour nous tous une belle fête dans notre cœur. Et que la vie de Jésus, que nous allons accueillir en nous, nous aide tous, petits et grands, à être des enfants et des adultes toujours plus vivants, toujours plus ouverts aux autres, toujours plus rayonnants de cet amour qui nous vient de Dieu. Amen.

Jean-Marie GUERLIN

Homélies archivées

Les Homélies antérieures peuvent être consultées dans la rubrique :
  (cliquer ici =>)  Homélies archivées


Édito 2020-09-20 - 25ème Dim. du Temps Ordinaire  A

      Édito 2020-09-20 - 25ème Dim. du Temps Ordinaire A
     « Cherchez le SEIGNEUR tant qu'il se laisse trouver. Invoquez-le tant qu'il est proche »
     Cette parole de Dieu s'adresse à des gens complètement découragés, déçus et désespérés.
     Cela ne veut pas dire « Dépêchez-vous, il pourrait s’éloigner ». C’est toujours nous qui nous éloignons de Dieu. La pensée perverse, ce serait de croire que Dieu pourrait n’être pas proche ; Et il est vrai que, dans notre liberté, nous nous éloignons parfois tellement de lui que nous perdons jusqu’au goût de le chercher.
     L'Amour de Dieu est infini et inconditionnel. Sa patience est infatigable. Dieu, Il souhaite que nous ayons le même regard et la même pensée que lui. Travaillons avec lui à inviter tous les hommes et femmes de venir vers lui.
     Peut-on proportionner l’infini de Dieu aux limites humaines qui sont les nôtres ?
Père SD. SAVIO

Éditos  archivés

Les Éditos antérieurs peuvents être consultés dans la rubrique :

(cliquer =>)   Éditos  archivés