Homélie & Feuillet hebdomadaire

Homélie 2021-02-28 – 2ème Dim. de Carême  B   (◄ Clic)

     Homélie 2021-02-28 – 2ème Dim. de Carême B
     Aujourd'hui, dans l’Évangile, Jésus emmène ses disciples à l’écart, sur une montagne. La montagne a toujours été un lieu important dans toutes les religions : comme on s’élevait, on pensait qu’ainsi, on serait plus facilement en contact avec la divinité. En tout cas, dans la Bible, la montagne a toujours été le point de rencontre entre Dieu et les hommes. C’est sur la montagne que Dieu se manifeste à Moïse, et qu’il lui donne les dix commandements, les tables de la Loi.
     C’est sur la montagne que les disciples vont faire l’expérience de la présence de Dieu. Voilà que Jésus leur apparaît tout autre, transfiguré, comme jamais ils ne l’ont vu… au point qu’ils trouvent difficilement les mots pour rendre compte de leur expérience… Et Jésus s’entretient avec Moïse et Elie.
     Moïse représente ce long cheminement du peuple de Dieu à travers le désert… Moïse a reçu la Loi sur le mont Sinaï et il a conduit le peuple de Dieu jusqu'en Terre Promise, après l’avoir libéré de l’esclavage d’Egypte.
     Elie, c’est le prophète par excellence, le porte-parole de Dieu qui n’a jamais cessé d’inviter ses frères juifs à ne pas manquer la venue du Messie, à ne pas manquer les rendez-vous de Dieu.
     Voilà donc présents, sur cette montagne, tous ceux qui ont préparé ou annoncé la venue du Messie, la venue de Jésus parmi nous.
     Leur présence est importante :
     - d’abord, ils s’entretiennent avec Jésus. Eux qui étaient morts depuis bien longtemps, ils sont là, vivants en Dieu, comme nous sommes tous appelés à vivre, nous aussi, en Dieu pour toujours.
     - et puis, leur présence atteste que Jésus est bien le Messie qui était attendu par le peuple juif. C’est bien lui. La preuve ? Moïse et Elie sont là, qui s’entretiennent avec lui !
     Les disciples font donc cette expérience extraordinaire : Dieu est là, qui se manifeste à eux et qui leur dit quelque chose d’essentiel : « Celui-ci est mon fils bien-aimé. Ecoutez-le ».
     Dieu dit en quelque sorte aux disciples : « Vous croyiez connaître Jésus… Vous avez vécu avec lui… Vous avez cheminé avec lui sur les routes de Galilée…Vous l’avez écouté parler… Vous vous posez des tas de questions sur lui. Eh bien, je vous le dis : Jésus, c’est mon Fils bien-aimé ! Vous pouvez lui faire confiance ! Si vous l’écoutez vraiment, soyez sûrs qu’il vous montrera le chemin qui conduit jusqu'à moi !
     Alors, les apôtres – et nous-mêmes avec eux – découvrent tout à coup Jésus autrement. Ils découvrent que tout ce qu’ils ont vécu avec lui, tout ce qu’il leur a dit, tout cela va beaucoup plus loin, tout cela va beaucoup plus profond qu’ils ne le pensaient… Ils découvrent qu’avec Jésus, leur vie prend tout son sens.
     Cette expérience des apôtres, elle peut être aussi notre expérience à nous, aujourd'hui. Nous n’avons pas été menés sur la montagne, avec Jésus, et pourtant, parfois, tout s’est éclairé pour nous. Tout a pris sens.
     - C’est peut-être à l’occasion d’une rencontre où quelqu'un a su nous parler de Dieu et toucher notre cœur…
     - C’est peut-être à l’occasion d’un moment de calme et de silence dans un église, ou tout simplement chez nous…
     - C’est peut-être au cœur d’une épreuve, où nous avons découvert que Dieu n’était pas si loin de nous…
     - C’est peut-être au cours d’une messe, ou d’une célébration, qu’une Parole a tout à coup fait irruption en nous et qu’elle a résonné dans notre cœur !
     Tout cela nous a marqués. Et puis, il y a eu de nouveau la grisaille de la vie de tous les jours avec nos routines et notre tiédeur !
     Pourtant, nous avons acquis la certitude que Dieu était là, qu’il était proche de nous, qu’il était bien plus présent à notre vie que nous n’aurions pu l’imaginer !
     Ces moments ont été et demeurent pour nous comme des phares sur la route de notre foi !
     C’est vrai, ce qui domine en nous, c’est souvent la grisaille de la vie quotidienne, surtout en ces temps de pandémie !
     Mais, si nous nous mettons vraiment à l’écoute du Seigneur, si nous ne manquons pas une occasion de partager quelque chose de notre foi avec les autres, ou de nous laisser interroger, si nous prenons le temps de la prière ou de l’eucharistie, comme aujourd'hui, peut-être y aura-t-il encore pour nous de nouveaux moments qui viendront illuminer notre vie d’une présence et qui nous aideront à voir clair.
      Et nous verrons alors combien notre vie prend tout son sens, parce que Jésus l’illumine et nous montre où elle mène.
     Pendant ce temps de carême, prenons le recul nécessaire pour écouter un peu plus Jésus qui nous parle, pour le découvrir présent en nous et en chacun de nos frères, présent à tout ce que nous vivons… et pour mieux découvrir le sens de notre vie. Amen.

Jean-Marie GUERLIN

Homélies archivées

Les Homélies antérieures peuvent être consultées dans la rubrique :
  (cliquer ici =>)  Homélies archivées


Édito 2021-02-28 - 2ème Dim. de Carême  B  (◄Clic)

     Édito 2021-02-28 - 2ème Dim. de Carême B
     « N’ayez pas peur ».
     Jésus a annoncé à ses disciples qu’il allait souffrir, être rejeté, être tué, et après trois jours, ressusciter. Pierre et les disciples sont perturbés par ce message. Ressusciter, qu’est-ce que cela veut dire ? Ils attendaient un Messie puissant, fort,dominateur. Or, il va passer par le chemin de la persécution, de la souffrance, de la mort. Jésus, conscient de leur déroute intérieure, veut les soutenir. Dans sa transfiguration, il va leur offrir une apparition Pascale anticipée. Ce Jésus n’est pas un sage comme les autres. L'événement de la Transfiguration le révèle comme fils de Dieu, franchissant les murs de la mort. Sur cette haute montagne, comme sur le lac agité par la tempête, Jésus vient dire aux disciples « n’ayez pas peu », quoi qu’il arrive, placez toute votre confiance en moi. Vous allez découvrir progressivement tout ce que je peux vous apporter et donner ainsi un sens à votre vie. Jésus ne supprime pas magiquement nos souffrances et nos doutes. Ressuscité, il vient les partager avec nous. Il saura nous donner sa force et des signes de sa présence pour continuer à aller de l’avant.
Jean-Louis OUDINOT 

Éditos  archivés

Les Éditos antérieurs peuvents être consultés dans la rubrique :

(cliquer =>)   Éditos  archivés